Aujourd'hui, AG ajoute un nouveau mot au dictionnaire : assurgner !
Un nouveau concept pour vous aider à donner un coup de boost à votre épargne. Mais … qu’est-ce que ça veut dire ?

Assurgner avec une assurance financière est une option intéressante si vous recherchez une alternative pour votre épargne sans investir directement en bourse ou si vous ne pouvez pas investir des montants élevés dans l'immobilier. Avec votre courtier ou votre conseiller bancaire, vous choisissez l'assurance-épargne ou placement la mieux adaptée et visez des rendements plus élevés, en prenant parfois plus de risques. Vous pourrez alors investir ou épargner selon vos besoins et votre situation.

Tout le monde peut assurgner avec une assurance financière.

Tout le monde peut assurgner

Vous n'avez pas un capital élevé ? Vous n'y connaissez rien en marchés boursiers ? Vous n'avez pas un profil de risque élevé ? Pas grave !  Dans cet article, vous verrez que tout le monde peut investir. Alors, prêt(e) à réveiller vos économies ?  Suivez le guide.

Une assurance-vie qui investit

Le cauchemar des épargnants ? Des taux d'intérêt qui font grise mine et une inflation qui repart à la hausse. Investir ou épargner via une assurance financière peut s'avérer bien plus intéressant. D'autant plus que vous pouvez compter sur l'aide et les connaissances de votre courtier ou de votre conseiller bancaire. Mais c'est quoi, une assurance financière ? Il est temps de se pencher sur les avantages, les risques et les coûts de « l'assurance-vie qui investit ».

L’assurance financière, c’est l’assurance-vie qui investit
L’assurance financière, c’est l’assurance-vie qui investit

Une assurance-vie qui investit

Le cauchemar des épargnants ? Des taux d'intérêt qui font grise mine et une inflation qui repart à la hausse. Investir ou épargner via une assurance financière peut s'avérer bien plus intéressant. D'autant plus que vous pouvez compter sur l'aide et les connaissances de votre courtier ou de votre conseiller bancaire. Mais c'est quoi, une assurance financière ? Il est temps de se pencher sur les avantages, les risques et les coûts de « l'assurance-vie qui investit ».

Investissez pour vos projets avec une assurance financière.

Concrètement : votre assurance financière

Convaincu(e) par le principe de l'assurance financière ? Voici les nombreuses formules disponibles et leur coût. Risque faible ou élevé, avec ou sans rendement garanti, avec une attention particulière à la durabilité... Vous aussi, vous trouverez la solution qui vous convient. 

5 raisons d’investir de façon socialement responsable

L'investissement durable et responsable est devenu incontournable si vous voulez faire fructifier votre épargne tout en aidant à construire le monde de demain. À plus forte raison quand on sait qu'il ne faut plus choisir entre des rendements potentiellement plus élevés et des investissements plus durables. Vous pouvez tout à fait combiner les deux. Qu'attendez-vous ?

L'investissement durable et responsable ? Incontournable !

Cette publicité est relative aux assurances vie de la branche 21 et 23. Ces assurances, développées par AG et distribuées par BNP Paribas Fortis, bpost banque ou votre intermédiaire, sont soumises au droit belge.

Assurance-épargne (branche 21)

Ce type d’assurance offre un taux d’intérêt garanti ainsi qu’une participation bénéficiaire annuelle éventuelle


Cette participation bénéficiaire peut varier d’année en année et dépend à la fois des résultats d’AG et de la situation économique. Elle n’est pas obligatoire, ni légalement ni contractuellement.

Le capital net investi est garanti, c’est à dire après déduction des frais et des taxes. Néanmoins, dans un envirronement de taux faibles, le fait que des coûts et des taxes soient imputés peut avoir pour conséquence que les primes investies ne soient pas entièrement remboursées à l’échéance ou en cas de rachat.

Une taxe de 2% sur les opérations d’assurance est d’application sur les primes versées. Un précompte mobilier de 30% est uniquement prélevé en cas de rachat endéans les huit premières années du contrat et est calculé sur la base d’un rendement fictif de minimum 4,75%. En cas de décès, des droits de succession peuvent être dûs. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement.

Ce produit est protégé par le Fonds de garantie sur base du régime de protection valant pour les produits de la branche 21. Celui-ci intervient si AG reste en défaut et s'élève actuellement à maximum 100.000 euros par preneur d'assurance par compagnie d'assurance. Pour les montants supérieurs, seuls les premiers 100.000 euros sont garantis. Pour le montant restant, l'épargnant supporte donc le risque de perdre celui-ci totalement ou partiellement.

Assurance-placement (branche 23)

Les performances de ces assurances-vie sont directement liées aux résultats des fonds d’investissement sélectionnés par l’assureur. La branche 23 ne garantit pas le capital, ni le rendement, mais elle offre un rendement potentiellement plus élevé à terme

Vous pouvez consulter la valeur actuelle des fonds sur www.ag.be.

Un rendement potentiel plus élevé va de paire avec des risques plus élevés. Ces risques sont supportés par le preneur d’assurances. 

  • Risque de fluctuation de l’unité (risque du marché) : la valeur d’une unité dépend de l’évolution de la valeur des actifs sous-jacents et de la volatilité des marchés, de ce fait, le preneur d’assurance doit être conscient qu’il ne récupérera éventuellement pas l’entièreté du montant investi.
  • Risque de liquidité : dans certaines circonstances exceptionnelles (telles que décrites dans le règlement de gestion), la liquidation des unités du fonds peut être retardée ou suspendue.
  • Risques liés à la gestion des fonds : il existe toujours un risque que les investissements effectués n’offrent pas les résultats escomptés et ce, malgré l’expertise des gestionnaires.
  • Faillite de l’assureur : Les actifs du fonds lié au contrat d’assurance-vie souscrit par le preneur d’assurance font l'objet par gestion distincte d'un patrimoine spécial géré séparément au sein des actifs de l’assureur. En cas de faillite de l'assureur, ce patrimoine est réservé prioritairement à l'exécution des engagements envers les preneurs d'assurance et/ou les bénéficiaires de ce fonds.

Une taxe de 2% sur les opérations d’assurance est d’application sur les primes versées. Il n’y a pas de précompte mobilier. En cas de décès, des droits de succession peuvent être dûs. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement

Informations complémentaires

Information : Avant toute décision d’investissement, l’investisseur est tenu de prendre connaissance des conditions générales des produits, des documents d’informations clés et des règlements de gestion des fonds, gratuitement disponibles (indiquer le site internet où des informations sont disponibles sur www.ag.be.

Pour chaque fonds, vous trouverez dans le document d’informations clés quatre scénarios de performance différents qui simulent les bénéfices ou les pertes possibles à l’avenir.

Plaintes

Pour toute question, vous pouvez en première instance vous adresser à votre intermédiaire d'assurance. Toutes les plaintes concernant ce produit peuvent être transmises à AG Insurance SA, Service de Gestion des Plaintes (customercomplaints@aginsurance.be - numéro 02/664.02.00), bd. E. Jacqmain 53 à 1000 Bruxelles. Si la solution proposée par AG Insurance ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as), Square de Meeûs 35 à 1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.

L’assureur

AG Insurance (en abrégé AG) SA - Bd E. Jacqmain 53, 1000 Bruxelles - www.ag.be - info@aginsurance.be - IBAN : BE13 2100 0007 6339 - BIC : GEBABEBB - RPM Bruxelles - TVA BE 0404.494.849 - Entreprise d’assurance belge agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.

Informations applicables au 18 mars 2022.